Sommaire

Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Pourquoi choisir une pompe à chaleur pour votre logement ?


Dans un contexte de réduction des impacts environnementaux, de nombreux ménages français font chaque année le choix de la transition écologique. Parmi les leviers disponibles pour concourir à la préservation de l’environnement, on peut citer les modes de chauffage plus verts comme la pompe à chaleur. 

Si l’installation et l’utilisation d’une pompe à chaleur engendrent de multiples avantages comme une baisse notable de la consommation d’énergie et un plus grand respect de l’environnement, acquérir ce type d’équipement est désormais possible grâce aux nombreuses aides financières de l’État. En ce sens, 7 personnes sur 10 ont déclaré avoir réalisé leurs travaux de rénovation énergétique avec le soutien de l’État, d’après une étude de 2022 de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat).

Découvrez les fonctionnalités et les avantages d’un mode de chauffage nouvelle génération avec IG Conseil et prenez, vous aussi, part à la transition énergétique !


Choisir le système de chauffage idéal en fonction de son environnement 


Dans le cadre d’une rénovation énergétique ou d’une première installation dans un logement neuf, il est nécessaire de comprendre comment fonctionne une pompe à chaleur pour faire un choix adapté à votre environnement de vie.

Il existe deux types de pompes à chaleur avec un fonctionnement propre à chacune : la pompe à chaleur air-air et la pompe à chaleur air-eau.


Pompe à chaleur air-eau


La pompe à chaleur air-eau, également appelée pompe à chaleur aérothermique, utilise les calories de l’air ambiant extérieur pour les réinjecter dans le circuit d’eau de chauffage de votre logement. 

Selon la région et le climat dans lequel vous résidez, le choix de votre pompe à chaleur air-eau diffère entre :

  • les pompes à chaleur air-eau basse température qui sont utilisées pour les zones géographiques à climat doux : l’eau de chauffage est chauffée entre 35 et 40 degrés ;
  • les pompes à chaleur air-eau haute température qui sont utilisées pour les zones géographiques à climat rude : l’eau de chauffage est chauffée jusqu’à 65 degrés.

S’ajoute également à la famille des pompes à chaleur (PAC) aérothermiques, la pompe à chaleur air-air.


Pompe à chaleur air-air


La PAC air-air utilise le même principe que la PAC air-eau concernant la récupération calorifique de l’air extérieur. Cependant, elle possède un fluide frigorigène, au départ sous une forme liquide, puis gazeuse. Le système de chauffage va transformer ce fluide en une vapeur haute pression qui sera utilisée pour chauffer votre maison. 

Pour vous procurer une diffusion optimale de la chaleur, deux solutions s’offrent à vous :

  • installer des ventilo-convecteurs au mur ou au plafond de chaque pièce reliés à un réseau de conduits aérauliques ;
  • installer un système de chauffage central qui diffuse l’air chaud à l’aide de gaines calorifugées reliées à des grilles d’aérations installées dans chaque pièce de votre logement.

Pour une chaleur optimale et constante, il est conseillé d’entretenir régulièrement votre pompe à chaleur.


Entretien de votre pompe à chaleur


Pour que votre pompe à chaleur déploie l’intégralité de ses performances, révisez son état général au moins une fois par an. Menée par un professionnel qualifié, la révision de votre appareil de chauffage permettra de changer certains composants usagés qui pourraient devenir énergivores. La durée de vie d’une pompe à chaleur étant en général de 17 ans, son entretien régulier rendra possible un fonctionnement plus durable.

Avantages d’installer une pompe à chaleur : confort thermique, énergies renouvelables et économies


Chaleur écologique et adaptée à votre lieu de vie : un véritable génie climatique


L’air, l’eau ou le sol : pour créer de la chaleur, ce système de chauffage puise dans les ressources naturelles, vertes et renouvelables. Prélevant uniquement ce qui est nécessaire à la production d’énergie, la pompe à chaleur contribue à la réduction des émissions de gaz à effet de serre retrouvées lors de la combustion des énergies fossiles des appareils de chauffage traditionnels. Facilement dissimulables dans la buanderie ou au sous-sol de votre maison, certaines pompes à chaleur peuvent participer à la production d’eau chaude sanitaire et de rafraîchissement de votre air intérieur. Avec une classe énergétique allant jusqu’à A+++, la PAC vous fera réaliser des économies sur votre consommation et réduira votre impact environnemental à l’aide d’un système indépendant et multitâches !


Des économies d’énergie pour une facture à petit prix !


L’installation d’une pompe à chaleur est très intéressante pour vos factures de chauffage : elle produit 3 à 5 kWh de chaleur pour 1 kWh d’énergie consommée, vous pouvez ainsi bénéficier jusqu’à 60% d’économies financières. Pour aller plus loin, la pompe à chaleur Inverter est présentée comme LA solution en matière de chauffage : en analysant continuellement les changements de température et le climat extérieur, elle vous offre une stabilité de chauffe et évite les pics de consommation.

Mais quel est le prix d’une pompe à chaleur ? Même si l’investissement d’une pompe à chaleur peut être conséquent au départ, il n’en est pas moins rentable sur le long terme. Pour un matériel au prix de 7 000 à 15 000 €, votre retour sur investissement au bout de 5 à 7 ans sera total et les économies réalisées non négligeables.


Aides à l’installation de votre système de chauffage pour vos travaux de rénovation énergétiques


Plusieurs aides et primes de l’État ont été mises en place pour vous accompagner dans vos travaux de rénovation ou d’installation énergétique

Parfois cumulables, quelles sont les aides pour l’installation d’une pompe à chaleur ? 

  • l’éco-prêt à taux zéro : un prêt d’un montant maximum de 50 000 € remboursable sur 20 ans, sans condition de trésorerie ;
  • la TVA à taux réduit : une réduction de la TVA à 5,5% sur vos factures d’achat et d’installation de votre pompe à chaleur ;
  • MaPrimeRénov’ et MaPrimeRénov’ Sérénité : des primes gouvernementales qui participent aux frais jusqu’à 10 000 €, voire 15 000 € pour les ménages aux revenus très modestes ;
  • la prime Coup de pouce : jusqu’à 4 000 € offerts pour soutenir vos frais de rénovation énergétique ;
  • l’exonération d’impôt foncier : une offre de certaines collectivités qui vous exonèrent de 3 ans d’impôts fonciers pour effectuer vos travaux d’installation de pompe à chaleur ;
  • le chèque énergie : un soutien automatique et mensuel de 277 € maximum pour vous aider à régler vos factures d’énergie ou vos frais d’installation de pompe à chaleur.

Êtes-vous prêt à initier votre transition énergétique en initiant votre projet d’installation de pompe à chaleur ?

Découvrir nos articles