Sommaire

Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Pourquoi choisir une pompe à chaleur air-air ? 

Dans un contexte de raréfaction des combustibles fossiles, l’installation d’une pompe à chaleur air-air garantit l’utilisation d’une source d’énergie inépuisable : l’air. En plus d’être une solution de chauffage et de climatisation plus respectueuse de l’environnement, la pompe à chaleur air-air permet également de réaliser jusqu’à 25% d’économies sur ses factures énergétiques

IG Conseil, expert de l’isolation thermique, vous révèle tous les avantages de l’installation d’une pompe à chaleur air-air. 

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur air-air ? 


Définition de la pompe à chaleur air-air 

Une pompe à chaleur (PAC) air-air est une pompe aérodynamique constituée de deux unités, l’une à l’extérieur du logement, la seconde à l’intérieur. Elle prélève les calories contenues dans l’air extérieur pour produire de l’énergie thermique. Elle redistribue et répartit ensuite ces calories dans votre logement. L’objectif est de chauffer ou de climatiser de manière homogène un logement pour ainsi apporter un meilleur confort thermique


Fonctionnement d’une pompe à chaleur air-air

Savez-vous comment fonctionne une PAC air-air ? C’est en faisant passer l’air et ses calories par différents états que la PAC produit de l’énergie thermique. L’évaporateur aspire l’air extérieur et le refroidit à l’aide d’un fluide frigorigène. Les calories de l’air sont ensuite transformées par le compresseur en gaz chaud puis le condenseur les liquéfie. Enfin, le détendeur refroidit ce liquide. L’air est ensuite redistribué dans le logement par les conduits d’air

Attention néanmoins, à l’inverse d’une PAC air-eau, une PAC air-air ne permettra pas de chauffer l’eau sanitaire. 

Avantages d’une pompe à chaleur air-air 


La pompe à chaleur air-air : une installation facile pour un confort thermique optimal

L’installation d’une pompe à chaleur air-air est matérialisée par une intervention rapide d’un professionnel. Il est nécessaire d’avoir un espace suffisant et isolé à l’extérieur afin de ne pas subir ou de faire subir les bruits de la PAC. À l’intérieur, les ventilo-convecteurs sont installés au-dessus des portes des pièces à chauffer ou à climatiser et les gaines qui établissent le circuit d’air peuvent être installées dans les faux plafonds. 

Une PAC air-air possède également l’avantage d’être facile d’entretien. Deux cas de figure sont possibles : 

  • si la pompe à chaleur air-air possède moins de 2 kg de fluides frigorigènes, un simple dépoussiérage régulier sera nécessaire ; 
  • si la pompe à chaleur air-air possède plus de 2 kg de fluides frigorigènes, un professionnel devra intervenir tous les ans. Il vous faudra alors souscrire un contrat d’entretien lors de l’achat de la PAC. 

La PAC air-air offre une chaleur ou une climatisation douces et homogènes dans l’intégralité de votre logement.


La pompe à chaleur air-air : un système économique 

D’un point de vue tarifaire, une PAC air-air est un investissement rapidement amorti. Si le prix d’une pompe à chaleur air-air oscille autour de 2000 €, le rendement énergétique qu’elle apporte est très intéressant. Moins gourmande en énergie qu’une chaudière, elle couvre de plus une grande partie des besoins d’énergie thermique en ne consommant que 30% d’énergie électrique. 

En France, l’État a mis en place des aides pour pallier le coût d’installation d’une PAC air-air. Ces primes peuvent couvrir une partie voire la quasi-totalité du coût de votre nouvelle installation énergétique. Renseignez-vous sur les dispositifs : 

Vous pouvez également estimer le montant de vos aides sur notre site web IG Conseil dans la rubrique “découvrir le montant de mes aides”. 


La pompe à chaleur air-air : un système écologique 

Une PAC air-air ne rejette que peu de CO2 dans l’air. Elle fonctionne en outre avec l’air, ressource infiniment renouvelable. C’est ainsi une solution écologique pour chauffer ou rafraîchir l’air de votre logement. 

Choisir sa pompe à chaleur air-air 


Le coefficient de performance 

Le Coefficient de Performance (COP) correspond au rendement énergétique de votre installation. Afin de couvrir vos besoins énergétiques, choisissez un modèle de PAC air-air avec un COP de 3 au minimum. C’est-à-dire que pour 1 kWh consommé, la PAC produira 3 kWh de chaleur.

Il faut également tenir compte du fait que le COP est moins important lorsque les températures extérieures baissent. Si les hivers sont rudes dans votre région, privilégiez ainsi une pompe à chaleur air-air avec un COP élevé. 


Le dimensionnement 

Le dimensionnement d’une PAC air-air correspond à l’évaluation de votre besoin en chauffage ou en climatisation. Pour connaître vos besoins, un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE) doit intervenir dans votre maison pour effectuer un bilan thermique. Son diagnostic repose sur : 

  • le niveau d’isolation thermique de votre logement ; 
  • le climat extérieur ; 
  • les caractéristiques du logement. 

Si le dimensionnement est sous-évalué, l’installation sera sur-sollicitée, s’usera plus rapidement et l’investissement ne sera pas rentable. À l’inverse, s’il est surévalué, vous n’utiliserez pas toutes les capacités énergétiques de votre PAC air-air. 


Choisir un professionnel de l’énergie thermique pour votre pompe à chaleur air-air

Il est primordial de choisir une entreprise à l’approche professionnelle irréprochable et avec des compétences certifiées dans le domaine de l’amélioration énergétique. Chez IG Conseil, nous sommes certifiés QUALIBAT RGE, mandataires de l’ANAH, Agence NAtionale de l’Habitat et répertoriés par France Rénov

Prenez contact avec notre équipe d’experts afin d’obtenir des informations supplémentaires sur les pompes à chaleur air-air et demander un devis personnalisé.

Découvrir nos articles