Sommaire

Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Peut-on couvrir une pompe à chaleur ? 

Les pompes à chaleur (PAC) sont des systèmes de chauffage et de climatisation thermodynamiques. Elles prélèvent les calories d’un élément extérieur tel que l’eau, le vent ou la terre pour les redistribuer dans votre logement. Appareil économique, écologique et pratique, il est toutefois nécessaire de respecter quelques règles d’installation et d’entretien de votre pompe à chaleur afin d’optimiser sa durée de vie

En effet, si une unité extérieure est conçue pour résister aux changements météorologiques et pour pouvoir être placée dehors, il est plus que recommandé de la protéger des éléments extérieurs, notamment en cas d’utilisation prolongée.

Découvrez comment couvrir votre pompe à chaleur avec les experts de la rénovation énergétique d’IG Conseil


Comment protéger sa pompe à chaleur ? 


Choisir le bon emplacement 


Conçue pour l’extérieur, la pompe à chaleur est toutefois sensible aux variations de températures et aux intempéries, d’autant plus si vous résidez dans une région où gel et canicules sont fréquents. Il est primordial de réfléchir à l’emplacement d’une pompe à chaleur en amont de sa pose. Ainsi : 

  • placez la PAC loin des pièces calmes telles que les chambres pour ne pas subir le bruit une fois la nuit venue et à distance de votre voisinage pour leur éviter des nuisances sonores ; 
  • ne placez pas votre PAC dans un endroit de passage au risque de l’abîmer ; 
  • privilégiez un endroit de votre terrain qui n’est pas au nord, afin de faciliter le dégivrage ; 
  • ne placez pas votre PAC sur l’une des extrémités du toit de votre maison afin qu’elle soit abritée de la neige, du vent ou du gel, au risque d’abîmer le moteur et les autres composants. 

Couvrir sa pompe à chaleur 


La méthode la plus efficace pour protéger votre pompe à chaleur est de la couvrir. Toutefois, quelques règles sont à respecter. Pour ne pas amenuiser les performances énergétiques de votre installation air-air ou air-eau, il est primordial que l’air circule librement : veillez ainsi à ne pas couvrir totalement la PAC. De plus, votre PAC doit rester facilement accessible de sorte à faciliter les opérations de maintenance.


Couvrir une pompe à chaleur : les avantages 


Intempéries et chocs 

Pour protéger efficacement votre pompe à chaleur de toutes les potentielles agressions extérieures, vous pouvez la couvrir. Vous optimiserez sa durée de vie en la protégeant des éléments extérieurs tels que : 

  • les U.V. ;
  • la pluie ;
  • la grêle ; 
  • la neige ; 
  • les feuilles ; 
  • le gel. 

En couvrant votre pompe à chaleur, vous vous prémunirez également des chocs et des accidents tels que la chute d’une branche ou d’une tuile. 


Nuisances sonores


D’une manière générale, une pompe à chaleur émet entre 45 et 65 décibels, l’équivalent d’un lave-vaisselle ou d’un restaurant calme. Si l’unité extérieure est mal placée, votre PAC peut ainsi devenir une nuisance pour votre voisinage. Un caisson anti-bruit vous garantira une meilleure isolation phonique et assurera la tranquillité de votre voisinage. 


Esthétique 

Si votre extérieur ne vous permet pas de placer votre PAC dans un endroit peu voyant, la cacher vous permettra de ne pas avoir une vision directe sur ce système et d’améliorer l’aspect esthétique de votre jardin. De plus, vous vous protégerez également de possibles actes de vandalisme


Les différents abris de pompe à chaleur 


Toit de protection de pompe à chaleur


Le toit de protection de PAC est un abri qui protège votre installation de la pluie, de la neige et des rayons U.V. Deux modèles différents existent : 

  • un système en PVC, en polycarbonate ou en tuile à visser sur un mur à l’aide d’un système de fixation, sur le même principe qu’une marquise
  • un toit à poser directement sur votre PAC, idéal si vous ne pouvez pas percer le mur. 

Cache pompe à chaleur

Le cache permet de dissimuler entièrement votre pompe à chaleur. Vous pouvez opter pour deux catégories de cache, le cache coffre et le cache jardinière. 

Les caches coffres s’installent autour de votre PAC, veillez à laisser assez d’air pour ne pas altérer votre appareil. Vous trouverez des modèles fabriqués à partir de bois, en aluminium ou en acier, en fonction du style de votre maison. 

Les caches jardinières sont des caches végétalisés réalisés sur mesure. Ce système vous permet de dissimuler votre PAC sous une multitude de plantes et de feuilles artificielles traitées contre les U.V. 


Abri avec isolation phonique pour pompe à chaleur

Si, en plus des raisons d’ordre esthétique et de protection vous souhaitez limiter les nuisances sonores de votre pompe à chaleur, vous devrez opter pour un abri conçu à partir de matériaux isolants de haute densité, ce qui permettra de lutter également contre les basses fréquences.

Bon à savoir : une diminution de 3 dB se matérialise par une baisse de 50% du bruit émis par votre PAC. 

Vous souhaitez entreprendre des travaux d’amélioration énergétique et faire installer une pompe à chaleur dans votre logement ? Contactez nos experts en rénovation thermique via notre formulaire


FAQ 


Comment recouvrir une pompe à chaleur ?


Vous pouvez recouvrir votre pompe à chaleur avec une housse non hermétique, un toit de protection, un cache ou un abri avec isolation phonique, facilement trouvable dans le commerce. Toutefois, veillez à : 

  • laisser un espace suffisamment grand pour que l’air puisse circuler ; 
  • ne pas entraver l’accès à la PAC. 

Comment protéger une pompe à chaleur du gel ?

Pour protéger l’unité extérieure de votre pompe à chaleur du gel, ne la placez ni aux extrémités de votre toit ni avec une exposition nord. Pour la protéger plus efficacement, vous pouvez la couvrir en respectant les recommandations du constructeur ou l’installer dans un local semi-ouvert. 

Découvrir nos articles