Sommaire

Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Comment fonctionne une pompe à chaleur air-air ? 

Alors que la crise de l’énergie continue d’alourdir la facture d’électricité des Français, de nombreux foyers font le choix de la pompe à chaleur (PAC) air-air pour se chauffer. Ce dispositif de chauffage thermodynamique utilise l’air extérieur comme source d’énergie et constitue donc une alternative économique et écologique aux chaudières traditionnelles. 

Vous souhaitez acquérir une pompe à chaleur air-air pour votre domicile ? Avec IG Conseil, découvrez le fonctionnement de ce dispositif de chauffage qui améliore votre confort thermique. 

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur air-air ? 


Un système de chauffage de la famille des pompes à chaleur 

Une pompe à chaleur est une solution de chauffage qui utilise des énergies renouvelables comme l’air, l’eau ou les ressources des sols pour augmenter la température de votre intérieur. Il existe deux sortes de pompes à chaleur

  • la pompe à chaleur aérothermique, qui transforme les calories présentes dans l’air en source de chaleur ; 
  • la pompe à chaleur géothermique, qui utilise les ressources présentes dans l’eau et les sols.

La différence entre une pompe à chaleur air-air et air-eau  

Sur le marché, on retrouve deux modèles de pompes à chaleur aérodynamiques : la pompe à chaleur air-air et la pompe à chaleur air-eau. Dans les deux cas, le premier élément concerne la source d’extraction de l’énergie (ici, l’air) et le deuxième élément désigne le milieu par lequel la chaleur est restituée. 

Pour une PAC air-air, la chaleur est tirée des calories présentes dans l’air extérieur et c’est ainsi par voie aérienne que se fait sa diffusion. La pompe à chaleur air-eau, à l’inverse, puise ses calories dans l’air, mais les restitue dans un circuit d’eau fermé transmis à un système de chauffage.  

Comment la pompe à chaleur air-air fonctionne-t-elle ?  


Physionomie d’une pompe à chaleur air-air 

Le fonctionnement de la pompe à chaleur air-air repose sur deux terminaux de chauffage : 

  • un terminal de chauffage extérieur, qui récupère les calories de l’air via un liquide frigorigène passant de l’état liquide à gazeux ; 
  • une unité de chauffage intérieure, qui transforme ces calories en chaleur et les diffuse grâce à un ventilo-convecteur.

Pour faire installer une pompe à chaleur air-air à votre domicile, il faut vous assurer que vous disposez d’un espace extérieur apte à accueillir votre nouvelle solution de chauffage.

Votre pompe à chaleur air-air intérieure peut aussi bien être installée dans une pièce, pour une action locale, que dans une chaufferie centrale où l’air sera ensuite diffusé via des grilles d’aération posées aux endroits stratégiques. 


De l’air à la chaleur, quelles sont les étapes de transformation énergétique ? 

L’élément clé de la pompe à chaleur air-air est le liquide frigorigène qu’elle contient. C’est ce fluide adaptatif qui, par un processus de pressurisation, va transformer les calories de l’air extérieur en énergie thermique utilisable. Le fonctionnement de la PAC air-air passe par 5 étapes

  • Étape 1 : Dans la partie extérieure de votre dispositif de chauffage, le fluide frigorigène à l’état liquide récupère les calories de l’air ambiant puis monte en température avant de commencer à s’évaporer ; 
  • Étape 2 : Un moteur électrique alimente un compresseur qui reçoit le liquide frigorigène et le compresse pour en faire augmenter la pression et la température ; 
  • Étape 3 : Le fluide frigorigène fortement pressurisé crée une condensation à l’intérieur du dispositif et repasse donc à l’état liquide ;
  • Étape 4 : un détendeur refroidit le liquide frigorigène puis assure sa distribution dans les conduits d’air ;
  • Étape 5 : l’air réchauffé est diffusé par un système de ventilo-convecteurs qui assure une distribution homogène de la chaleur.

Comment évaluer les performances de la pompe à chaleur air-air ?

Pour évaluer la puissance et l’efficacité de la PAC air-air, deux variables sont analysées : 

  • Le coefficient de performance : pour 1 kWh d’électricité consommée, il évalue le nombre de kWh de chaleur produits ;
  • La puissance calorifique : exprimée en kWh, elle évalue la capacité de votre pompe à chaleur air-air à produire de la chaleur et se situe entre 2 et 20 kWh en fonction du modèle et des gammes de prix.

À qui s’adresse la pompe à chaleur air-air ? 

Parce qu’elle est une solution de chauffage rapide à installer et économique, la PAC air-air s’adresse à tous ceux qui souhaitent faire baisser le montant de leur facture d’électricité tout en préservant leur confort thermique. La pompe à chaleur air-air est une alternative écologique aux dispositifs de chauffage traditionnels et l’utilisation des énergies renouvelables vous offre donc une solution durable et éco-responsable pour chauffer votre logement. Pour en savoir plus, découvrez notre article “Pourquoi choisir une pompe à chaleur air-air”.  

Il existe cependant certaines limites à la pompe à chaleur air-air qui méritent d’être soulignées. Parce qu’elle utilise l’air extérieur pour chauffer votre maison, la PAC air-air convient aux régions tempérées, mais perd de son efficacité par grand froid. Lorsque les températures descendent en dessous de -10 °C, il est possible que votre pompe à chaleur s’arrête et il vous faudra donc garder à disposition un chauffage d’appoint pour rester au chaud malgré les températures hivernales. 

Vous souhaitez procéder à l’installation d’une pompe à chaleur air-air dans votre logement ? Prenez contact avec l’un des experts IG Conseil et découvrez les aides qui peuvent vous être attribuées.

Découvrir nos articles